LA UNE
VINTAGE
HISTOIRE
ECOLOGIE
SCIENCES
PARANORMAL
PLUS
TELEVISION
CUISINE
OLIVE







Numéro 13
Numéro 15

Place à la nouvelle formule des rendez vous de la cafet !

Les rendez vous de la cafet numero 13

Les rendez vous de la cafet numero 15 !

Le personnage de Phénicia est créé par le chara designer Singo Araki et par sa collaboratrice Michi Himeno, qui en affinera ensuite le visage et les expressions. Ce personnage apparaît à partir de l'épisode 49, dans un contexte qui fait dire que sa présence est simplement liée aux chutes d'audience observées. Dans le manga original de Go Nagai, on trouve bien une première version d'une sœur d'Actarus. Le personnage de Phénicia pensé par Araki et finalisé par Himeno est cependant tellement éloigné de ce premier jet que Go Nagai leur en a laissé la paternité. Ce dernier avait d'ailleurs au départ pensé à un jeune frère d'Actarus, et non une soeur.


Description physique

Ce personnage à la fois gracieux et tonique suscite en effet un engouement certain qui relance la série lors d'un creux de vague. On lui attribue un âge terrestre d'environ 15 ans au début de la série. Elle porte les cheveux longs et a les yeux légèrement maquillés.


Dans 50, le deuxième épisode où elle figure, elle nous est présentée comme dotée de facultés de perception extrasensorielle, lesquelles joueront un rôle essentiel dans l'intrigue de cet épisode. Mais curieusement, cette faculté sera presque totalement oubliée dès les épisodes suivants, il n'y sera fait allusion que très brièvement dans deux épisodes de la saison 3.


En revanche, elle ne semble pas posséder le don ou la technologie de son frère qui permet à ce dernier d'effectuer la "métamorphose". Phénicia revêt sa tenue de vol rouge, jaune et blanche ainsi que son casque, comme le font Alcor et Vénusia.


Elle n'a pas non plus les yeux tout à fait semblables à ceux d'Actarus : les yeux bleus de Phénicia ressemblent à ceux d'un terrien.


Elle possède par contre comme Actarus le médaillon d'Euphor.


Description psychologique et morale

Phénicia est une jeune fille espiègle, frondeuse, parfois même têtue, mais aussi pétillante, attachante et plein d'allant. Néanmoins, on lui découvrira aussi une certaine fragilité affective, mise notamment en évidence par la confrontation avec d'anciennes figures de son passé sur Euphor.


Comme son frère, Phénicia montre des qualités physiques évidentes : elle est, dès son apparition dans l'épisode 49 montrée comme un "garçon manqué" qui ne craint pas la compétition avec les garçons de son âge.


Famille

Phénicia est la petite sœur d'Actarus et donc la fille du roi et de la reine d'Euphor. Un flash back animé montre que lors de l'invasion d'Euphor, son frère se serait trouvé dans l'impossibilité de l'emmener avec lui. L'épisode 49 nous apprend qu'elle a été emmenée sur Terre par son précepteur (grand-père dans la VF) qui l'a élevée comme sa petite-fille en la tenant à l'écart du secret de ses origines qu'il lui révèle durant cet épisode.

Lorsqu'elle apparaît pour la première fois, elle vient, d'après ce que l'on comprend des différents flash-back, de vivre de 6 à 10 ans sur Terre (alors que son frère ne s'y trouve que depuis environ trois ans) et découvre ses origines véritables révélées par son précepteur, qui l'a élevée comme sa petite-fille. Ce dernier décède suite aux ravages d'un "golgoth fou" et elle désire alors seulement se venger de la destruction d'Euphor et tenter de récupérer GOLDORAK qu'elle croit aux mains des forces de Véga.


C'est en arrivant au Centre décidée à agir qu'elle découvre que son frère est en vie et qu'il est le pilote de GOLDORAK, défenseur de la Terre. L'épisode se clôt sur d'émouvantes retrouvailles.


Du fait de son exceptionnelle facilité d'apprentissage, Phénicia rejoint sans délai la Patrouille des Aigles à la demande de son frère, d'abord contre le gré de Procyon qui la trouve trop jeune. Elle devient le pilote principal du vaisseau Fossoirak. Sa tendance à n'en faire qu'à sa tête aura à plusieurs reprises des conséquences fâcheuses.


Elle entretient des relations ambiguës avec Alcor, à qui elle sauve la vie dans l'épisode 50, qu'elle aime mais dont elle ne se rapprochera pas outre mesure.


Introduit dans la série de façon quelque peu artificielle, ce personnage qui, rappelons-le, n'avait pas été prévu à l'origine, gardera jusqu'à la fin un côté un peu bancal sur le plan de la cohérence narrative. Censée avoir tout oublié de sa vie sur Euphor, elle acceptera la révélation des ses origines extraterrestres avec une facilité peu convaincante et ses réactions seront à la limite du ridicule. Par la suite, la mémoire lui reviendra peu à peu, mais l'évocation - souvent douloureuse - de son passé posera toujours quelques petits problèmes de vraisemblance.


A la fin de la série, elle repart avec son frère et GOLDORAK sur Euphor.

Personnage présent du premier au dernier épisode, il est la figure adulte sage, paternelle, expérimentée et inspirée qui fournit les moyens de combat à la Patrouille des Aigles, oriente la stratégie de lutte contre l'ennemi, soutient moralement et soigne les jeunes combattants, en particulier Actarus et permet de remporter la victoire.


Il incarne la figure de l'adulte dépositaire du savoir et qui n'agit pas sans réflexion préalable. Dans Goldorak comme dans toutes les séries de ce type à l’époque, cette figure est soit un père biologique, soit un père adoptif et toujours une figure paternelle.


Le fossé intergénérationnel n’existe pas ici, la question de l’âge dans ce type d'anime est vu comme un fait naturel : les plus âgés prennent les décisions et assurent les arrières tandis que les jeunes plus vigoureux doivent combattre. En dépit d’une période de troubles politiques et des mouvements de la jeunesse japonaise qui ont connu leur apogée en 1970, la société ne connaît pas de fracture dans ces anime, justement parce que les auteurs et producteurs voulaient éviter de tourmenter les jeunes du public cible (Pellitteri, 2011).


Description physique

Procyon est sans doute le terrien à la plus haute taille dans la série, il domine physiquement Actarus.


Par rapport au personnage du film-test Uchû Enban Daisensô, Procyon possède dans la série un très grand charisme qui met en valeur son côté "personnage d'élite", contrastant fortement avec celui de Rigel, personnage auquel le choix scénaristique le lie. Son chara-design en fait bien davantage que le savant des autres séries à robots géants et en fait un personnage aussi attachant que les autres et même un véritable pilier.


Il représente un personnage japonais, au look général de gentleman. Il porte principalement la tenue claire du scientifique mais peut aussi porter des costumes élégants qui renforcent son charisme. Il fume la pipe à certaines occasions.


Il porte la moustache, comme tous les personnages d'anime japonais de l'époque semble-t-il, dès lors qu'ils incarnent une Autorité et en particulier une figure paternelle.


Description psychologique et morale

En tant que dirigeant et figure paternelle, mais aussi en tant que scientifique, il montre charisme et autorité empreints de réflexion, de sagesse et de bienveillance. Il représente l'intelligence dans toutes ses dimensions.


L'épisode 42 Péril en la demeure apporte des précisions quant au but existentiel que poursuit Procyon.


Son amour de l'Humanité est évident. Il est permis de penser qu’il a contribué à faire d’Actarus ce que nous savons et aimons de lui et il influence et cadre le fonctionnement de la patrouille des Aigles, ce qui se révèle payant : Procyon est attentif à ce que les quatre jeunes se concentrent sur les relations positives qui les unissent afin de maximiser leurs forces au combat (ce que ne sait pas faire l’ennemi, qui fait le contraire… et perd !).


On le voit prier dans plusieurs épisodes.


Famille et amis

On ignore tout de son histoire et de sa famille. On sait juste que deux ans avant le début de l'intrigue, il a accueilli chez lui avec beaucoup d'humanité un parfait étranger d'origine extraterrestre, qu'il adopte (l'adoption de jeunes adultes est une coutume au Japon).


Les enfants de Rigel l'appellent "Oncle Procyon", ce qui semble indiquer qu'il est un proche de la famille.


Il a adopté Le Prince D'Euphor après l'avoir découvert et lui avoir probablement sauvé la vie (il raconte en début de série l'avoir découvert presque mort). Il lui a donné l'identité terrienne d'Actarus Procyon pour lui permettre de mener sur Terre une vie "normale".


Ces faits se produisent 2 ans avant le début de la série mais sont donnés dès le deuxième épisode. Il en fait son fils, pas seulement par souci du secret, mais aussi parce qu’il éprouve pour ce garçon une sincère et profonde affection : il tremble pour lui à chacun de ses raids et doit dissimuler ses larmes de tristesse en apprenant la nature mortelle de la blessure au bras d'Actarus (dans l'épisode 30), dont il admire visiblement la posture digne et toujours combative malgré ses souffrances. Les deux hommes ont de véritables sentiments père/fils pour lesquels l’absence de lien du sang n'est pas un obstacle. Cette relation est empreinte d'une grande pudeur et elle se manifeste en premier lieu dans l'épisode 5. Ils forment un tandem particulier dans la série en montrant qu'ils ont besoin l'un de l'autre.


Il considère aussi Alcor comme un autre fils, d'une autre manière, et reste très proche de la famille de Rigel.


Il n'adopte pas Phénicia la jeune soeur d'Actarus comme il a adopté ce dernier.


On sait très peu de ses relations avec le gouvernement du pays et avec la communauté scientifique, en dehors de ses relations amicales avec un Professeur Suisse, le Professeur Shubyller, que l'on découvre dans l'épisode 56.


Le personnage dans la série

Il a créé et dirige le Centre de recherches spatiales qui sert de base secrète à GOLDORAK. Il dispose, pour le fonctionnement du Centre, de ressources visiblement illimitées, tant financières qu’humaines. Il loue une partie des terres de Rigel pour ce Centre, d’où leurs relations qui sont telles que les enfants de Rigel l’appellent « mon oncle ».


C’est lui qui a découvert, recueilli et soigné le prince d’Euphor, lors de son arrivée sur Terre, deux ans avant le début des aventures que l’on connait.


Actarus dit à Euridie, dans l'épisode 9, que son père est médecin, par ailleurs (VF).


Il maintient avec tous sa posture ferme et bienveillante, quelque soient les situations, il fait office de « rocher » et de « guide ».


C’est lui qui veille à maintenir une discipline au sein de la patrouille des Aigles. C’est lui qui analyse leurs raids et les faiblesses de GOLDORAK en combat et qui oriente la stratégie de lutte contre l’ennemi. C’est lui qui trouve les solutions techniques pour permettre de minimiser ces faiblesses : il fait construire différents accès de GOLDORAK à l'extérieur (les routes) ainsi que des appareils armés capables de se jumeler à GOLDORAK et dont les fonctions sont adaptées aux différentes situations géographiques dans lesquelles évoluent nos héros sur Terre uniquement (air, terre, eau, espace) : le Vénusiak piloté par Vénusia, le Fossoirak piloté par Phénicia, ainsi que l'Aquarak. L'Alcorak piloté par Alcor est construit par ce dernier mais avec les moyens du Centre semble-t-il. Il fait construire le Cosmorak pour permettre aux Aigles de combattre ensemble dans l'espace (et accessoirement de pouvoir aussi voyager, en particulier jusqu'à Euphor).


Comme les autres, il n’agit jamais seul. Les collaborateurs du Centre que sont Argoli, Antarès, Cochir et Octan sont ses plus proches équipiers (ils l'appellent Chef/Kôchô dans la série en VO, Professeur en VF), qu’il traite eux aussi avec respect et en qui il a une totale confiance.


Il fait à contrecœur évoluer le Centre en véritable forteresse de défense dans le courant de la série.


Différences entre versions japonaise et française

Voir aussi Les modifications.


Dans la VO, Procyon est le co-gérant du ranch du Bouleau Blanc avec Rigel.


La VF dit que Procyon a perfectionné GOLDORAK avec l'aide d'Actarus, ce que ne dit pas la VO.


L'épisode 42 apporte des précisions quant au but existentiel que poursuit Procyon et ce but est un peu déformé par la VF qui y introduit la "recherche de Dieu", ce que ne dit pas la VO.


La VF lui fait aussi tenir des propos qui ne sont pas ceux de la VO, voire qui sont un contresens par rapport à la VO, quant à sa stratégie de jumelage des appareils des Aigles à GOLDORAK : la VF introduit dans cette stratégie des éléments qui sont en réalité des codes similaires à ceux de l'ennemi, alors que la stratégie des protagonistes est en réalité très avant-gardiste en matière de travail d'équipe.


En VO, Procyon exprime clairement par ailleurs que le jumelage efficace de l'Alcorak et de GOLDORAK traduit l'aboutissement d'un rêve : celui d'apporter l'invincibilité à GOLDORAK.

Alcor est en fait le héros pilote du robot Mazinger Z, de la série du même nom, culte au Japon (1972) car premier des deux volets de la Saga Mazinger de l'univers des robots géants de Gô Nagai et Toei. Il est l'un des trois personnages phares de Gô Nagai avec Devilman et Cutie Honey. Il est très souvent réutilisé dans les mangas de Gô Nagai/Dynamic Planning, qu'ils soient axés sur le monde des Mazinger ou pas, depuis plus de quarante ans.


Dans Mazinger Z, Alcor criait, comme Actarus le fait avec GOLDORAK, les attaques de son robot et mimait même parfois des gestes que le robot reproduisait ensuite, ce qui est une caractéristique majeure des robots et pilotes de Gô Nagai qui cherchait à évoquer l'idée que l'homme et la machine ne font qu'un, donnant ainsi à ses robots un côté "vivant".


Description physique

On attribue généralement à Alcor un âge d'environ 20 ans au début de la série, à peine plus jeune qu'Actarus.


Par son aspect physique et ses tenues, aussi par son tempérament fougueux, il incarne le Japon jeune et vigoureux. Il a le type japonais, aux cheveux noirs et aux yeux bruns. Son nom, Kabuto, fait référence au casque traditionnel de l'armure japonaise, employé par les samouraïs. La tenue de vol d'Alcor comporte un casque dont les éléments d'ornement rappellent celui du samouraï.


La tenue rouge écarlate qu'il a toujours portée dans Mazinger Z fait place dans Goldorak à une autre d'un bleu moins impressionnant. Le rouge appartient souvent au héros dans ce type de série au Japon et donc ici à Actarus. Néanmoins, Alcor porte une tenue simple de type ensemble en jean sur un t-shirt rouge et son casque, qui diffère aussi totalement de celui qu'il porte pour Mazinger Z, comporte aussi du rouge.


Description psychologique et morale

La conception de la série donne les éléments qui président à l'arrivée d'Alcor dans la série. La négociation qui précède cette intégration a permis d'en faire un personnage important sans toutefois en être le héros. Le héros devant être un extraterrestre (Actarus), le caractère d'Alcor a donc été modifié, de même que les moyens qu'il avait auparavant (dans Mazinger Z et Great Mazinger) à sa disposition.


Dans Mazinger Z, comparé à la plupart des personnages de mangas et animés de l'époque (années 70), Alcor est plus fougueux, impulsif, téméraire, sûr de lui et maladroit. Il est d'abord un personnage grossier et sexiste mais avec une volonté farouche et une grande ténacité. Il retombe toujours sur ses pieds lorsqu'il fait une bêtise et, avec le temps, ressort grandi de ses aventures.


Dans Goldorak, il est un protagoniste qui contraste avec le héros : contrairement à Actarus, Alcor est jovial et agit souvent sans réfléchir. Il a moins de maturité. Il provoque des catastrophes et se montre jaloux et envieux mais il acquiert du panache en côtoyant Actarus. Lorsque la série se tourne vers l'action et les combats, Alcor prend davantage d'importance avec son Alcorak, un vaisseau de combat très efficace qui sauvera souvent la mise à son ami.


Il est intéressant d'observer dans ce personnage préféré des fans de Gô Nagai, un processus de maturation : jeune pilote de Mazinger Z d’abord, dans la série Mazinger Z, Alcor tient le rôle de protagoniste et de frère aîné du petit Shirô qui l’adule. Ensuite, dans Great Mazinger, il est un invité co-star seulement dans les épisodes finaux et un parent du protagoniste, l’orphelin Tetsuya Tsurugi, pilote de Great Mazinger, adopté et entraîné au combat par le propre père d’Alcor. Enfin dans Goldorak, il est le second de la Patrouille des Aigles et tient le rôle de l’assistant et "frère" du prince d’Euphor, héros avec lequel il n’est pas lié par le sang mais qui fait office pour lui de modèle de sagesse et d’adresse.


Famille et amis

Dans Goldorak, la famille d'Alcor n'est jamais évoquée. Le professeur Procyon le considère presque comme un second fils, ce qui laisse entendre qu'il n'a, comme Actarus, plus de famille. La famille mise à l'honneur dans Goldorak est celle d'Actarus, ce qui indique bien que la Saga n'est plus la même qu'avant : d'une saga Mazinger incomplète (absence de fin réelle), Tôei est passé à un morceau de saga Goldorak.


Dans Mazinger Z, Kôji est le fils de Kenzo Kabuto et d'une mère inconnue. Il a un grand-père paternel, Juzo et un frère cadet, Shirô. Leurs parents sont apparemment morts à la suite d'une expérience scientifique ayant mal tourné. Juzo élève seul les deux enfants, jusqu'à ce qu'il décide de se consacrer entièrement à un projet secret : il emploie alors une femme de maison, Rumi, qui s'occupe de Kôji et Shirô. A la mort de Juzo, Kôji devient la figure paternelle pour son frère, qu'il protège farouchement. Il est aussi protecteur vis à vis de Sayaka.


Sayaka Yumi devient son amie et partenaire et elle en tombe amoureuse.


Dans Great Mazinger, Kôji retrouve son père Kenzo que tout le monde pensait mort. Ces retrouvailles sont de courte durée puisque Kenzo est tué par leur ennemi Hell. Kenzo a un fils adoptif, Tetsuya Tsurugi, avec lequel Kôji devient très lié et qui devient le pilote de Great Mazinger.


Kôji a des amis dès Mazinger Z et les voit d'abord comme des "boulets" : Boss et son gang, que l'on connaît en tant que Bélier et ses acolytes Setter et Cocker dans Goldorak. Ils deviendront des amis proches avec le temps.


Dans Goldorak, il devient l'ami d'Actarus dès l'épisode 2 et cette amitié naissante ne fera que se consolider tout au long de la série, Alcor étant même prêt à mourir avec son "frère" pour ne jamais trahir le serment qu'ils ont fait de toujours combattre ensemble, ce que met en évidence l'épisode 73.


Jamais Sayaka Yumi n'apparaît dans Goldorak. En revanche, Alcor tente de se rapprocher de Vénusia, dont il devient amoureux en la voyant évoluer dans son rôle de partenaire de combat. Mais Vénusia, amoureuse d'Actarus, ne répondra pas à ses avances. Alcor prendra sur lui, ayant mûri et comprenant l'enjeu, pour ne pas faire éclater l'unité de la Patrouille des Aigles et ainsi anéantir leurs chances de succès.


Il sera également l'ami de Phénicia à partir de l'épisode 50. Avec elle, il aura plus ou moins les relations tumultueuses qu'il a vécues avec Sayaka mais Phénicia et lui maintiendront la même distance que celle qui existe entre Actarus et Vénusia.


Le personnage dans la série

Dans Goldorak, Alcor est le héros terrien japonais de la série, juste derrière Actarus en terme d’importance. Dans la V.O., c’est lui qui introduit à chaque fin d’épisode, l’épisode suivant. Il est le premier personnage de la série à apparaître.


Les moyens qu'il a à sa disposition dans la série ne sont plus ceux des séries antérieures : après avoir cessé de se battre avec Mazinger Z, il est parti étudier aux USA, à la NASA, et a employé le reste de son temps à construire une soucoupe volante baptisée OVTerre et à rechercher des preuves d'une intelligence extraterrestre. Dans l'épisode 1, il arrive au Japon en provenance de la NASA. Spécialisé dans l'étude des passages d'OVNI, il vient apporter ses compétences au Centre de recherches du professeur Procyon tout en poursuivant ses études. Il atterrit au ranch de la famille Rigel et y fait la connaissance de cette dernière ainsi que de Procyon et ses proches collaborateurs et enfin d'Actarus, qu'il trouve d'abord antipathique.


Après avoir perdu son OVTerre, il construit un second appareil, l'OVT2, qu'il inaugure dans l'épisode 30. Il le perdra aussi et utilisera pour le reste de la série le vaisseau jumelable à GOLDORAK qu'il construit avec les moyens du Centre : l'Alcorak qui apparaît à l'épisode 35.


Il est communément admis qu'Alcor tient au départ le rôle ingrat du faire-valoir (il sera même traité de "valet d'Actarus" par un ennemi), cependant le qualificatif est impropre : il est dès le départ un précieux appui pour Actarus et c'est lui qui récolte les honneurs lors de ses retours au ranch où Actarus est systématiquement humilié par Rigel qui le considère comme un tire-au-flanc. Alcor prend ces honneurs à leur juste valeur et veille à ne jamais faire de gaffe qui révèlerait l'identité réelle de son ami.


Ses qualités de pilote hors pair font très vite de lui un indispensable partenaire au même titre que les autres membres de la Patrouille des Aigles. Actarus le traite toujours avec un grand respect.


Reste que son rôle secondaire, et plus tard équivalent à celui de Vénusia et Phénicia, a déplu au Japon, où il est un héros national, et, bien que la maturation du personnage soit visible, son positionnement a largement entamé le succès de la série.


Les différences entre les versions japonaise et française

Voir aussi Les noms propres et Les modifications.


La VF élude totalement les références à Mazinger Z qui se trouvent dans la VO, car cette série n'a pas été diffusée en France dans les années 70. Un flashback d'Alcor sur la fin de Mazinger Z dans l'épisode 1 a probablement surpris le public français avant qu'il ne soit oublié.


La VF a par ailleurs et comme pour Actarus, introduit une forme de misogynie chez le personnage, qui n'est pas de mise dans Goldorak.

Généralités sur le personnage

Vénusia est le personnage féminin le plus emblématique de la série, du moins dans la première partie.


Au cours de la saion 2, elle change de statut : la simple fille de ferme devient un membre à part entière de ce qui va devenir la Patrouille des Aigles.


Description physique

Jeune femme de type japonais (cheveux châtains et yeux marrons) simple et jolie, sans coquetterie particulière. Elle porte d'abord une tenue relativement ordinaire : chemisier, jupe-culotte et large chapeau. A partir de l'épisode 37, elle adopte une toilette plus "sexy" de type ensemble jupe courte et débardeur sur un pull à col montant. Il semble qu'un émetteur récepteur ait pris la place de son bijou rouge à son col de veste. Dès l'épisode 39, elle se voit attribuer une combinaison de pilote, à laquelle s'ajoutera un casque pour l'épisode suivant.


Au début de la série, elle est encore mineure et scolarisée au lycée Yatsugatake de la préfecture de Nagano (épisode 9) . L'adoption d'un nouveau code vestimentaire dans l'épisode 37, montre qu'elle est devenue majeure entre les saisons 1 et 2 de Goldorak.


Description psychologique et morale

Vénusia est une fille simple, chaleureuse, responsable et posée, néanmoins capable de faire montre d'entêtement ou de colère, notamment lorsqu'il s'agit de tenir tête à son père qui veille avec un peu trop de zèle sur la vertu de sa fille, ou lorsqu'elle ne supporte plus les cachotteries d'Actarus qui s'éclipse mystérieusement à chaque attaque extraterrestre. L'absence de sa mère, décédée depuis plusieurs années, l'a contrainte à s'occuper de son jeune frère Mizar, pour qui elle nourrit une profonde affection. Elle aide son père dans tous les travaux de la ferme, de la traite des animaux, jusqu'aux transhumances du bétails. De manière générale, elle est volontaire, déterminée, elle se montrera d'un courage exemplaire dans de nombreux épisodes. C'est aussi une cavalière émérite ainsi qu'une gymnaste accomplie (épisode 39). Dotée d'un caractère volontier intrépide, elle n'hésite pas à prendre le volant de la Jeep alors qu'elle n'est pas en âge légale d'avoir un permis (épisodes 2 & 23).


Éprise d'Actarus, elle supporte mal le manque d'intérêt que celui-ci lui témoigne. Deux événements vont toutefois faire évoluer l'attitude de Vénusia à son égard.


Dans l'épisode 23 - Le déluge des nouveaux mondes, elle apprend la véritable identité d'Actarus. D'abord profondément choquée, elle réalise bien vite l'écrasante responsabilité qui pèse sur son ami et devient pour lui un soutien moral sans faille.


Grièvement blessée dans l'attaque du ranch au cours de l'épisode 26, elle reçoit une transfusion de sang d'Actarus. Cette transfusion, qui lui sauve la vie et autorise un rapide rétablissement, lui permet de jouer un rôle essentiel dans l'évacuation du Centre par les troupes de Véga.


Famille et amis

Vénusia est la fille aînée de Rigel, le propriétaire du Ranch du Bouleau Blanc, et la sœur de Mizar. La mère des deux enfants est décédée, mais seules de brèves allusions y sont faites durant la série.


Elle est l'amie d'Actarus, Alcor et Phénicia. Le fait de partager les dangers des combats va bien évidemment les lier par une amitié et un sens de la solidarité extrêmement forts.


Le personnage dans la série

Vénusia apparaît dès le premier épisode, comme jeune femme travaillant au ranch et cavalière accomplie.


Le cours des choses l'amène à prendre part aux combats de ses amis en pilotant malgré elle l'Alcorak dans une situation de crise où elle seule peut renverser le cours tragique des choses (épisode 37 notamment). Fermement résolue à rejoindre la Patrouille des Aigles, elle se heurte cependant aux réticences d'Actarus, qui refuse de la voir s'exposer au danger. Mais la volonté farouche de la jeune femme finira par l'emporter. Cette transformation du personnage se traduit, à partir de l'épisode 37 - Une étoile est morte, par un changement d'apparence extérieure. Kazuo Komatsubara, Character Designer de la série, retravaille le personnage pour le faire évoluer vers plus de féminité : nouveau costume - plus sexy, nouvelle coiffure - traits et expressions du visage plus adulte.


Au sein de la Patrouille des Aigles, elle pilote le vaisseau amphibie Vénusiak, qu'elle inaugure avec brio dans l'épisode 41 - Le baptême du feu.


Personnage féminin principale de la série, son rôle, secondaire dans un premier temps, prend de l'importance au fil des épisodes. Une évolution qui n'est cependant pas appréciée du public japonais, peu enclin à accepter l'évolution du personnage qui passe du statut de fermière à celui de pilote de combat lors de la saison 2. Il semble de toute façon, que les fans japonais, n'aient jamais eu beaucoup d'estime pour ce personnage. S'ensuit une chute d'audience qui obligera les scénaristes à introduire, en fin de saison, un nouveau protagoniste féminin, en l'occurrence Phénicia. La saison 3 verra Vénusia sensiblement reléguée à l'arrière-plan, certains épisodes se déroulant même sans elle.


Différences entre versions japonaise et française

C'est seulement dans la VF que sa majorité est évoquée, la VO n'en fait aucun cas. Dans un paysage audiovisuel où la plupart des héros sont adolescents, elle peut très bien y être demeurée mineure du premier au dernier épisode.


Les deux versions traitent différemment le fait que la transfusion sanguine ait pu accroitre ses capacités physiques. La VO de l'épisode 27 voit Vénusia affirmer se sentir mieux qu'avant sa blessure, alors que la VF lui faire juste dire qu'elle se sent bien. ET quelques secondes plus tard, nous voyons la jeune fille mettre KO des soldats de Véga d'une simple manchette. Dans l'épisode 39, c'est la VF qui, par la bouche de Rigel, émet cette hypothèse alors que la VO n'aborde pas le sujet après un concours de gymnastique où Vénusia a démontré des capacités dignes d'un Athlète olympique.

Il est beaucoup plus grand qu'Horos et Minos ce qui, dans les séries animées japonaises, représente la puissance et le pouvoir dont il est le détenteur dans sa société. Dans l'épisode 72, alors qu'il parle à Horos qui se trouve deux marches d'escalier au dessus de lui, Véga dépasse encore son officier de près d'une tête et demie (cf. illustration ci-contre). Si l'on considère que ce dernier mesure environ 1m75 et qu'il est encore sur le piédestal du trône (que l'on aperçoit près de sa main droite sur la seconde image), Véga mesure donc entre 2m30 et 2m50.

Son apparition dans le générique de début est tout simplement grandiose et a impressionné beaucoup de jeunes téléspectateurs.



Description morale

Il n'a pas très bon caractère et crie souvent après ses officiers. Mais il faut dire pour sa défense que ceux-ci n'ont quasiment fait aucun progrès dans la conquête de la Terre en plusieurs années de guerre et malgré une technologie beaucoup plus avancée. Ils ont, face à eux, un monde technologiquement sous-développé (en comparaison avec leur propre civilisation) mais qui parvient à leur tenir tête avec, pour seule ligne de défense Goldorak et 3 navettes améliorées (l'Alcorak, le Vénusiak et le Fossoirak), il a de quoi enrager.



Malgré sa haute taille et son statut auto-proclamé de Maitre de l'Univers, tout le monde le tutoie dans la VF puisque le vouvoiement ne semble pas exister dans sa société.


Famille

Dans la série animée, il est le père de Végalia.



Le personnage dans la série :

{Généralités sur le personnage tel qu'il apparaît dans la série}


Le personnage par épisode

Il n'apparait premièrement que par écran de contrôle, flashback fixe et rêves.


Il faut attendre la fin de la deuxième saison pour le voir en vrai.


La conquête de la Terre n'est premièrement pas pour lui un objectif prioritaire, malgré la présence d'Actarus qu'il hait de toutes ses forces. En effet, les moyens alloués à Minos et Hydargos sont bien maigres si ont les compare à ce que l'ont voit de l'attaque d'Euphor.


D'ailleurs, Soucoupe Sauvage, le premier Golgoth qui attaque notre planète, a servi là-bas, c'est donc une vieille machine.


Malgré tout, la conquête de notre monde reste une obsession chez lui.


Différences concernant ce personnage entre les versions japonaise et française :

Dans la VF, il porte le titre de Grand Stratéguerre, ce qui laisse penser qu'il fut un officier supérieur. La manière dont il a obtenu le pouvoir suprême, élection, coup d'état ou désignation par le précédent tyran, n'est pas connue.


Dans la VO, il est Roi. L'origine de sa couronne est inconnue. Il peut s'être auto-proclamé Roi comme il peut aussi bien être issu d'une lignée de souverains tout à fait légitimes.

Généralités sur le personnage

Personnage central de la série, Actarus vivait jadis sur la paisible planète Euphor, dont il était le prince héritier. Après que son monde natal fut dévasté et sa famille massacrée par les troupes de Véga, il s'est vu contraint à la fuite à bord du robot GOLDORAK, qu'il leur a volé, et a trouvé refuge sur Terre après une longue errance dans l'espace. Lorsque, plus tard, Véga jettera son dévolu sur notre planète, Actarus, héros involontaire et tragique, en deviendra le défenseur, refusant que la Terre connaisse le même sort qu'Euphor. Tenu de garder secrète sa véritable identité, il se présente aux yeux d'autrui comme un paisible et discret palefrenier, employé au Ranch du Bouleau Blanc.


Description physique

Actarus est un jeune homme auquel on attribue généralement un âge terrestre estimé entre 20 et 25 ans au début de la série (certains sites disent entre 23 et 30 ans). Grand, élancé, il verra sa silhouette évoluer quelque peu au fil du temps et devenir plus athlétique dans la seconde moitié de la série. Il a le teint clair et arbore une longue chevelure aux mèches indisciplinées.


A priori, rien ne le distingue extérieurement des Terriens. Toutefois, afin de marquer discrètement l'origine extraterrestre du personnage, Gô Nagai - selon ses propres dires - a donné aux graphistes de la Toei la consigne de border les yeux d'Actarus et de surligner ses sourcils d'un liséré noir. Ces ajouts, associés au bleu profond de l'iris, confèrent à son regard une intensité supplémentaire, ainsi qu'une petite touche de mystère.


Inexplicablement, au cours de la saison 1, les auteurs ont choisi de rendre ses yeux luminescents et de faire verdir ses cheveux juste avant la phase de la métamorphose. Cette bizarrerie ne durera que le temps de quelques épisodes.


Actarus porte, jusqu'à l'épisode 36 inclus, une tenue vestimentaire civile qui évoque l'esprit western américain. Il change toutefois de tenue à partir de l'épisode 37, étape de la série au cours de laquelle Mizar, puis Rigel apprennent sa véritable identité, et à partir de laquelle il passe moins de temps au ranch.


Actarus possède aussi un médaillon qu'il garde en permanence autour du cou dissimulé sous ses vêtements, sauf dans l'épisode 24 où les circonstances l'amènent à se servir de ce médaillon comme d'une arme de jet. Sa sœur Phénicia possède le même médaillon et c'est d'ailleurs, dans l'épisode 49, ce qui leur permettra de se reconnaître après des années de séparation.



Des capacités spécifiques

Actarus possède la capacité d'effectuer des sauts et des courses bien plus rapides que ce que la nature accorde aux Terriens. Il possède aussi au moins une fonction cérébrale particulière qui lui permet de voir à travers la matière : ce que la VF nomme le "translucidateur" (Duke Telepathy en VO) et qu'il n'utilise explicitement qu'une fois, dans l'épisode 10.


Sa double identité implique le passage de l'une à l'autre et, pour la circonstance, on le voit effectuer une métamorphose qui lui fait revêtir instantanément sa combinaison de vol et son casque intégral, surgis ex nihilo. A l'inverse, il dématérialise aussi quand il le souhaite cette combinaison, tout en retrouvant ses vêtements civils. Cette métamorphose, immanquablement montrée lors de chaque épisode, constitue un véritable gimmick de la série.


Par ailleurs, l'épisode 27 nous apprend que son sang, quoique différent du nôtre, est compatible avec celui des Terriens. Après avoir été transfusée avec le sang d'Actarus, Vénusia voit ses capacités physiques considérablement accrues.



Un "talon d'Achille"

A partir de l'épisode 30, il passe tout le reste de la série condamné par l'évolution d'une ancienne blessure au bras droit, reçue lors du saccage d'Euphor et contaminée par la radioactivité. Réveillée accidentellement par l'impact d'une poutrelle métallique, puis par les rayons au lasernium utilisés par les appareils ennemis, elle ne peut être soignée par des moyens terrestres et condamne donc Actarus à une mort inéluctable. Toutefois, il en est miraculeusement guéri dans l'épisode 71. Quelles qu'aient pu être les évolutions de la série, il semblerait cependant qu'il n'ait jamais été envisagé de le faire mourir et qu'un retour sur Euphor, pour respecter le scénario original de UEDS, ait toujours été la conclusion prévue.



Description psychologique et morale

Actarus est au quotidien un jeune homme paisible, doux et réservé. Réfléchi et pondéré, respectueux de la vie sous toutes ses formes, il hait la guerre et c'est la mort dans l'âme qu'il la fait, motivé par le seul désir de ne pas voir la Terre subir le même sort qu'Euphor. Les tragiques événements qu'il a vécus avant son arrivée sur Terre (la mise à sac de sa planète natale, le massacre de la population, l'assassinat de ses parents...) l'ont meurtri à jamais. Le profond traumatisme imprimé en lui s'exprime souvent à travers les cauchemars qui hantent ses nuits, dans lesquels il revit la destruction d'Euphor. Aimable et bienveillant, il traîne néanmoins une lancinante angoisse et une sourde tristesse. Maints épisodes nous le montrent mélancolique et taciturne, jouant de la guitare dans une solitude voulue. Cependant, le personnage n'est pas monolithique et son caractère évolue au fil de la série : peu à peu, son angoisse et sa tristesse tendent à s'atténuer et, dans la troisième saison, il apparaît sensiblement plus détendu que dans les premiers épisodes.


Famille et amis

Actarus est le fils du roi d'Euphor et de la reine Astrida, qui ont péri durant l'invasion de leur planète par les troupes de Véga. Il a une sœur, Phénicia, d'environ une dizaine d'années sa cadette, qu'il ne retrouve qu'à partir de l'épisode 49 après l'avoir jusque-là crue morte.


On ne sait presque rien de son enfance, si ce n'est que celle-ci fut manifestement heureuse et insouciante.


On lui connaît deux liaisons féminines : Aphélie, une idylle de jeunesse, et Végalia, la fille du grand Stratéguerre, qui lui avait jadis été promise en mariage avant que La Grande Guerre ne mette fin à ce projet.


Son meilleur ami s'appelait Pollux et était le prince héritier de la planète Pallas, elle aussi ravagée par Véga.


Ces trois personnages resurgiront brièvement dans l'existence d'Actarus mais connaîtront tous trois une fin tragique, comme si un destin funeste ne lui ramenait des êtres chers que pour mieux les lui arracher aussitôt.


À son arrivée sur Terre, il est recueilli par le professeur Procyon qui en fait son fils. Bien que tous deux peu démonstratifs, Actarus et son père adoptif entretiennent une relation très forte, faite d'affection, de respect et de confiance réciproques.


Il va également se lier d'amitié avec les habitants du ranch : Vénusia, Mizar et Rigel. Malgré des débuts difficiles, il va rapidement trouver en Alcor un ami exceptionnel, à la fois frère d'armes et frère de cœur.


Actarus aime la nature, les animaux et en particulier les chevaux.


Le personnage dans la série

Actarus est le héros de la série et le pilote de GOLDORAK. Il le contrôle et active ses différentes fonctions par commandes vocales et manuelles : il crie le nom des armes en même temps qu'il actionne le bouton ou levier correspondant.


Ce jeune adulte posé tranche avec les fougueux adolescents qui tiennent le rôle principal dans les séries à cette époque au Japon.


Après le saccage de sa planète natale, il est arrivé sur Terre dans des conditions qui ne nous seront jamais précisées. On sait simplement qu'il a été découvert presque mort par le professeur Procyon qui l'a recueilli et soigné comme son propre enfant.


Traumatisé par ces événements et haïssant la violence, c'est presque avec répugnance qu'il reprend les commandes de Goldorak pour défendre la Terre quand, deux ans plus tard, elle est à son tour attaquée par les forces de Véga. Il se révèle pourtant un pilote et un combattant hors pair, maîtrisant son appareil à la perfection.


Son identité véritable n'est d'abord connue que du professeur Procyon et de ses proches collaborateurs du Centre. Pour le reste du monde, il est officiellement Actarus Procyon, le fils du professeur. Dans l'épisode 2, Alcor sera le premier à apprendre qui est réellement Actarus. Ce sera ensuite au tour de Vénusia dans l'épisode 23, puis de Mizar dans le 37 et enfin de Rigel dans le 38.


La première partie de la série nous montre Actarus affrontant souvent seul les forces de Véga, juste secondé par Alcor avec son frêle OVTerre. Mais au fil de la saison 2, va se constituer la Patrouille des Aigles, à mesure qu'Alcor, Vénusia et Phénicia vont se joindre à lui, cette fois aux commandes d'appareils puissants et efficaces conçus par le professeur Procyon.


Les différences entre les versions japonaise et française

La VF, qui a changé presque tous les patronymes de la version originale japonaise, a commis une erreur en donnant à Actarus pour sa vie d’autrefois le même prénom que celui qu’il a adopté sur Terre. Si dans l’épisode 23, il se présente encore comme « Actarus, Prince d’Euphor » à Vénusia (contrairement à la VO), cela est rectifié dès le suivant pour servir la crédibilité du récit.


En effet, dans l'épisode 24 L'exécuteur, Sogrady, qui fut le meurtrier d'au moins la mère d'Actarus, s’infiltre à l’intérieur du Centre mais ne fait pas le rapprochement lorsqu’on lui nomme le jeune palefrenier. Lors de son adaptation, Michel Gatineau s’est alors rendu compte de sa maladresse et a éliminé « Actarus » de l’identité euphorienne pour cette aventure.


Et si la semaine suivante, dans l'épisode 25, Aphélie utilise encore ce prénom « Actarus », ce sera la dernière fois qu’un extraterrestre connaîtra notre héros autrement qu’en tant que « Prince d’Euphor » tout court.


Dans l’œuvre originale, il se nomme Duke Fleed puis débute une nouvelle vie sur Terre sous l'identité de Daisuke Umon, fils adoptif du professeur Umon qui l'a découvert, recueilli et soigné. Cette appellation de Duke Fleed est présente dans les romans illustrés des éditions GP Rouge et Or, adaptations françaises de publications italiennes.

Hydargos est un personnage créé par Go Nagaï pour la série Goldorak et adapté par le Character Designer, Kazuo Komatsubara pour le dessin animé. Hydargos est l'adversaire historique de Actarus dans le déroulement de l'intrigue. Il est présent du 1er au 27ème épisode, c'est à partir de sa "Soucoupe Amirale" qu'il dirige toutes les attaques menées contre la terre ou Goldorak


Description physique

Hydargos est un humanoïde plutôt grand, ses membres paraissent grêles en regard de sa carrure. Sa carnation est grise, son crâne, glabre est d'une forme oblongue accentuée, avec, ce qui semble être des scarifications sur le front. Ses yeux, ourlés de noir sont rouge clair, leur iris est noir. Comme tous les hommes de Véga, ses oreilles sont assez grandes et en taillée en pointe. Il est revêtu d'un costume collant noir et jaune avec de larges épaulettes assorties, de bottes et de gants jaunes. Une cape au large col montant d'un rose intense complète sa panoplie.


Description morale

Hydargos est un chef de guerre d'une grande brutalité, qui n'a aucun scrupule à exécuter les ordres les plus cruels donnés par Minas (ép 15, 22). L'orgueil et la soif de reconnaissance sont les moteurs essentiels de son action. Il est obséquieux envers ses supérieurs, violent dès qu'il en a l'occasion (ép 15), il n'hésite pas à éliminer un rival qui risquerait de l'évincer (ép 7). Humilié par le mépris que lui manifeste le Commandant Minos en raison de ses défaites successives face à Goldorak, sa haine pour le Prince d'Euphor le submerge peu à peu et nourrit sa soif de revanche d'un épisode à l'autre.


Pour compléter la description du personnage, il est à noter qu'il semble avoir une propension à boire (ép 7, 13, 20, 22)


Famille et amis

Le personnage dans la série :

Selon les épisodes, Hydargos porte le titre de Général ou parfois de Commandant des Forces de Véga. Il est l'ennemi principal de Actarus dans la première saison de Goldorak. Son supérieur hiérarchique est le Commandant Minos, devant lequel, il doit s'agenouiller. Dans le but d'envahir la Terre, il exécute les plans de Minos, quand il ne met pas au point ses propres attaques. A bord de sa Soucoupe Amirale, il entre fréquemment dans l'atmosphère terrestre, ce qui le place en confrontation directe avec le Prince Actarus. Les deux adversaires se connaissent et s'affrontent à chaque épisode.


Par deux fois, Hydargos prend les commandes d'un Golgoth (ép 20, 21). Néanmoins les scénaristes, ne l'ont pas gratifié d'affrontements épiques ou glorieux contre Goldorak. Ainsi, Hydargos ne brille pas par sa combativité et sa bravoure. Une capsule de sauvetage lui permet à chaque fois de s'enfuir et d'échapper à la mort.


Il fait souvent preuve de négligence dans l'exécution des plans du Commandant Minos (ép 11, 21). En conséquence, doutant des capacités d'Hydargos, Véga le Grand Stratéguerre, envoie plusieurs fois sur terre ses guerriers les plus valeureux pour combattre Goldorak (ép 7, 24). Menacé dans ses privilèges, Hydargos fait abattre le plus dangereux d'entre eux, le Capitaine Janus, sauvant par la même occasion la vie du Prince d'Euphor.


Finalement après 25 échecs successifs, Hydargos parvient à mettre en fuite Goldorak et à investir le Centre du Professeur Procyon (ép 27). Il s'avère toutefois incapable de mettre la main sur son ennemi et il se laisse berner par Vénusia, qui ne cherche qu'à gagner du temps pour permettre la réparation de Goldorak. Quand le Commandant Minos, le rejoint sur terre pour reprendre les opérations à son compte, Hydargos voit une nouvelle fois la victoire qui semblait acquise lui échapper.


Pour se préserver de l'humiliation d'un nouveau désastre, après avoir fait évacuer Minos, il choisit la mort en précipitant la Soucoupe Amirale sur son adversaire. Actarus utilisant toute la puissance de Goldorak, traverse de part en part le vaisseau de Hydargos. C'est à l'issue de ce combat titanesque, que disparait Hydargos dans l'explosion de sa soucoupe.


Différences entre VO et VF

Au Japon, Hydargos se nomme Blacky et son grade est celui de Capitaine.


La version française fait de Hydargos, un personnage grandiloquent et mégalomane, obséquieux devant Minos ou Minas, qu'il couvre de flatteries. Le personnage oscille donc entre le drame et le comique. Une ambivalence absente de la version originale, ou Blacky est avant tout une brute au premier degré.