COPYRIGHT 2020-2021 FRANCE TERRA OXYGEN' TOUT DROITS RÉSERVÉS | NOUS CONTACTER |

L’émission est diffusée et produite d'abord par la BBC dès 1955, puis la diffusion s'alterne entre la BBC et ITV (où elle est produite par Thames Television ou ATV selon les saisons) pour les saisons suivantes. Elle durera trente-quatre ans, s'arrêtant en 1989 après une émission spéciale. On y retrouve à chaque épisode les courses poursuites en accéléré sur le thème de Yakety Sax, ponctuées par La Lettre à Élise de Beethoven ou la mélodie de la chanson Bruxelles de Jacques Brel, des batailles de tartes à la crème et d'autres formes d'humour potache. Les autres thèmes musicaux récurrents de la série sont le Benny Hill Waltz en accéléré de Paul Lewis ainsi que Mahna Mahna de Piero Umiliani et, moins connu, Gimme Dat Ding du groupe The Pipkins.


Un grand nombre de comédiens, musiciens et mannequins sont apparus dans le Benny Hill Show, certains de manière récurrente :


Jackie Wright (1905-1989) (VF : Georges Aubert) : principalement le rôle du « petit vieux » martyrisé par ses compagnons ;

Bob Todd (1921-1992) (VF : Albert Augier puis Jean-Henri Chambois) : divers rôles secondaires dont celui du serveur, du valet, etc. ;

Henry McGee (1929-2006) (VF : Claude Nicot) : divers rôles secondaires, souvent à l'élégante moustache, comme ceux de Bobb Todd ;

Nicholas Parsons (1923-2020) : divers rôles entre 1969 et 1974.

Sue Upton (1954) : une danseuse des Hill's Angels, et l'interprète de divers rôles entre 1977 et 1989.

En France, l'émission de la BBC est diffusée à partir du 8 septembre 1965 sur l'ORTF. Les émissions de Thames Television sont diffusées tous les dimanches à 20h du 14 septembre 1980 jusqu'au 10 septembre 2000 sur FR3 puis France 3. L'émission Spécial Benny Hill diffusée le 2 janvier 1992 marque la rencontre de Benny Hill et de l'acteur Roger Carel qui lui prête sa voix en français.


Alfred Hawthorn Hill naît en 1924 à Southampton, ville dans laquelle son frère et lui fréquentent le collège de Taunton. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Alfred, que l'on surnomme « Alfie », est envoyé à l'École de Bournemouth. Après avoir terminé ses études, il trouve du travail comme laitier à Eastleigh, puis comme opérateur de pont, chauffeur et finit par mettre un pied dans l'industrie du spectacle en devenant assistant de metteur en scène.


Ayant le théâtre pour objectif, il choisit de changer son prénom en Benny, en hommage à son comédien préféré, Jack Benny. Il est auditionné pour le Windmill Theatre de Soho, connu pour Revudeville, un spectacle populaire mélangeant chanteurs, comédiens et filles nues, mais il n'est pas engagé. Il décroche son premier rôle dans Straight man de Reg Varney, à la place de Peter Sellers, alors inconnu.


Après avoir travaillé comme animateur de radio, il fait sa première apparition à la télévision en 1949 dans l'émission Hi There. Il continue à travailler par intermittence, jusqu'à ce que sa carrière décolle avec The Benny Hill Show qui est diffusée pour la première fois le 15 janvier 1955 sur la chaîne de télévision de la BBC. Il s'entoure de comédiens récurrents comme Patricia Hayes, Jeremy Hawk, Peter Vernon, Ronnie Brody ainsi que le coauteur de l'émission, du milieu des années 1950 jusqu'au début des années 1960, Dave Freeman. Benny Hill reste sur la BBC jusqu'à fin 1968, malgré quelques infidélités avec la chaîne de télévision indépendante ATV de 1957 à 1960, puis à nouveau en 1967. De 1962 à 1963, il produit une sitcom, Benny Hill, dans laquelle il joue un personnage différent à chaque épisode. Il anime également une émission de radio de courte durée, Benny Hill Time, diffusée sur les ondes de la BBC de 1964 à 1966. En 1964, il interprète Nick Bottom dans l'adaptation télévisuelle du Songe d'une nuit d'été de William Shakespeare.


La santé de Benny Hill commença à décliner au début des années 1990 : il souffrait de problèmes cardiaques. Le 11 février 1992, les médecins lui conseillèrent de perdre du poids et surtout lui recommandèrent un pontage coronarien, ce qu'il refusa. Une semaine plus tard, une défaillance rénale était diagnostiquée.


Benny Hill meurt le 20 avril 1992, seul, dans son appartement, au 7 Fairwater House, Twickenham Road, Teddington, à l'âge de 68 ans. Ce même jour, un contrat de Central Independent Television lui était parvenu par la Poste.


Le 22 avril, ses voisins, inquiets de ne plus le croiser, appellent son ami Dennis Kirkland qui le découvre sans vie assis dans son fauteuil devant la télévision. Le décès est attribué à une thrombose coronarienne. Il est enterré au cimetière de Hollybrook près de Southampton. Durant la nuit du 4 octobre 1992, à la suite de rumeurs prétendant qu'il a été enterré avec de l'or et des bijoux, des voleurs exhument son cercueil, en vain.


Cinéma

1956 : Un détective très privé : Hugo Dill

1960 : Light Up the Sky : Syd McGaffey

1965 : Ces merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines (Those Magnificent Men in Their Flying Machines) : le pompier Perkins

1968 : Chitty Chitty Bang Bang : le fabricant de jouet

1968 : Pendez-les haut et court de Ted Post : apparition

1969 : L'or se barre (The Italian Job) : Professeur Simon Peach

1969 : The Waiters : un serveur


Télévision

1953 : The Christmas Service Show (téléfilm) : Le présentateur

1955-1968 : The Benny Hill Show (série télévisée) : lui-même

1957 : Pantomania: Babes in the Woods (téléfilm) : Minstrell

1962-1963 : Benny Hill (série télévisée) : lui-même

1969-1989 : The Benny Hill Show (série télévisée) : lui-même

1970 : Eddie in August (téléfilm) : Eddie


Clip

1986 : Anything She Does, clip du groupe rock Genesis projeté sur écran géant au début des concerts de la tournée de 1986-87.

FICHE ÉMISSION

BENNY HILL

INGREDIENTS

4 verres de moutarde de riz pour risotto, ou riz rond tout simple (moins cher)

2 cubes de bouillon de poule

3 cuillères à soupe de crème épaisse

3 échalotes

1 petit sachet de parmesan râpé

10 tranches de chorizo doux

3 cuillères à soupe d'huile d'olive

pincée de paprika selon votre goût

Poivre

Sel

PRÉPARATION

Faire bouillir 1,5 litre d'eau puis ajoutez les 2 cubes de bouillon.

Emincer les échalotes et couper le chorizo selon votre goût (en 2 ou en 4).

Dans un fait-tout faire chauffer l'huile, faire revenir les échalotes 2 min, puis ajoutez le riz cru. Laisser chauffez jusqu'à ce que les grains deviennent translucides.

Ajouter le bouillon au fur et à mesure jusqu'au raz du riz. Couvrir, et ajouter du bouillon quand le niveau du liquide est trop bas.

Goûter le riz de temps en temps et continuer jusqu'à épuisement du bouillon.

Ajouter la crème, le sel, le poivre, le paprika, le chorizo et le parmesan. Laisser cuire encore 5 min.

Servir bien chaud.

RISOTTO AU CHORIZO

"Dans quelques instants,

la suite de notre programme..."

Qui fut la première speakerine de la télévision française ? Officiellement, c’est Suzy WINCKLER, une comédienne de théâtre, qui présenta, en 1935, l’émission inaugurant la télévision sur Radio-PTT Vision. Mais, pour la plupart des gens, il s’agit de Jacqueline JOUBERT (Créatrice de Récré A2), elle aussi comédienne de théâtre. Le 25 mai 1949, la future mère d’Antoine DE CAUNE annonce pour la première fois les programmes de R.T.F. et fait patienter les téléspectateurs en décrivant les émissions à venir. Arrive en même temps la blonde Catherine LANGEAIS, ancienne fiancée de François MITTERRAND. Elle devient rapidement la speakerine vedette de l’unique chaine de télé. Suivront Jacqueline CAURAT, Evelyne DHÉLIAT (reconvertie aujourd’hui à la météo), Denise FABRE, Simone GARNIER, Jacqueline HUET, Évelyne LECLERCQ… Que des femmes ! Jusqu’à ce qu’Antenne 2 recrute Patrick Simpson-Jones en 1977, puis Lionel CASSAN ou encore Olivier MINNE. Au début des années 2000, Paris Première se fait remarquer en donnant le rôle de speaker à Vincent McDoom. Mais la fonction a perdu son intérêt puisque le téléspectateur a directement accès à des guides de programmes sur son téléviseur. Depuis 1992, les speakerines ont disparu de TF.1 et France 2. En 1993, France 3 à suivi le mouvement. Mais le rôle de speakerine n’était pas seulement de donner les programmes venir, elles étaient le lien entre la chaine, et les téléspectateur… Un lien familial, une présence, une amie…


Terra OXYGÈN’ vous pose alors la question, Souhaiteriez que la télévision rétablisse les speakerines ? Répondez oui par le « pouce » non par l’émoticône grognon. N’hésitez pas non plus à argumenter votre réponse. Terra OXYGÈN’ transmettra ce sondage aux chaines tv ainsi que vos commentaires.

Par Laurent FORELLI

Le 22 octobre 2020 naissait le projet Terra Oxygèn’, et le succès fut immédiat, de part sa page Facebook avec plusieurs milliers de visiteurs par jour, et le site qui a dépassé le million de visiteurs en moyenne par jour. Manquait encore le design du site, propre à lui et unique, tout comme son concept, c’est aujourd’hui réparé avec la révélation de celle-ci. N’hésitez pas à nous donner votre avis sur la page officielle Facebook… L’aventure Terra Oxygèn’ ne fait que commencer ! Prochaine étape, la naissance de la chaine Terra Oxygèn’, naissance repoussée en raison du Covid 19 et l’impossibilité de réaliser correctement des émissions. Bonne semaine ! Et rendez-vous demain pour un nouveau numéro.

De "L'ami public numéro 01" à

"S.V.P. Disney" de Pierre TCHERNIA

L'Ami public numéro un était une émission de programme de la jeunesse diffusée de 1961 à 1978 sur la première chaîne de l'ORTF et puis sur TF1. Elle était présentée par Pierre Tchernia. Celle-ci est annoncée le 5 novembre 1961, par Jacqueline Huet, en compagnie de Pierre Tchernia.


Dès sa création, en 1961, le principe de l'émission est fixé par la présentation de celle-ci par Pierre Tchernia. Un accord entre la RTF, puis l'ORTF et la société Walt Disney Production permet de diffuser des extraits de l’œuvre cinématographique de Walt Disney.


Quatre émissions étaient prévues dès la première année, chacune ayant un thème transversal à l’œuvre. La première émission traitait de la « musique » et la seconde des « animaux ».


La première diffusion de cette émission connait un grand succès de la part du public, car à l'époque, il n'y a qu'une chaîne de télévision, la deuxième chaîne de l'ORTF ne sera créée qu'en 1964 et entraînera la RTF, puis l'ORTF à produire par la suite plusieurs autres émissions. Celle-ci s'installera très vite dans la programmation de Noël de la télévision française, ce qui vaudra à Pierre Tchernia d'être considéré comme le « Monsieur Disney » de la télévision française et d'être qualifié comme le vrai « ami public numéro 1 », du nom de cette émission, alors que ce titre avait été dévolu à Walt Disney.


À la suite du succès de cette émission qui durera 17 ans, Pierre Tchernia décide de lancer en 1964, l'émission SVP Disney sur la Deuxième chaîne de l'ORTF qui, elle, durera 14 ans et dont le thème était quasiment identique, les téléspectateurs pouvant téléphoner au standard de SVP pour choisir l'extrait de film dans la liste des longs métrages de Disney production.


Il s'agissait, à l'époque, du seul moyen possible de visionner des images des longs métrages estampillés Disney ailleurs qu'au cinéma.

Les rubriques et sections s'ouvrent progressivement tous les jours. Plus de 150 rubriques vont être activées et cela demande du temps.


Dès que toutes les rubriques seront activées, le site continuera sa parution quotidienne et sa une changera tous les jours en fonction de l'actualité ainsi que des sujets du numéro.


Merci pour votre patience !

N°30

SAISON 02

EDITION VENDREDI 4 DECEMBRE 2020 | 18H00 - SAINTE BARBARA

ANNIVERSAIRE DU JOUR : 4 Décembre 1922: Gerard PHILIPPE

03-12-2020

Qui étaient les

poilus ?

Le terme poilu est apparu bien avant la Première Guerre mondiale. Au moins dès le début du XIXe siècle, ce mot désignait un homme courageux.


Dans l'ancien argot militaire, un poilu est un homme courageux, qui n'hésite pas à passer à l'attaque quand il le faut. En effet, le poil était autrefois un symbole de force, de virilité, de combativité. Le mot poilu, qui sert à désigner les soldats de Napoléon, s'impose pendant la guerre de 1914-1918. A remarquer que le soldat nouvellement recruté était, lui, surnommé "le bleuet". Mais, une fois arrivé sur le front, celui-ci prenait le nom de "poilu".

Valery Giscard D'ESTAING

L'ancien chef de l'Etat (1974-1981) est décédé des suites du Covid-19, selon sa famille. Valéry Giscard d'Estaing avait été hospitalisé à plusieurs reprises ces derniers mois pour des problèmes cardiaques. M. Giscard d'Estaing, qui séjournait depuis le début du confinement dans sa résidence de campagne à Authon, avait été admis quelques jours dans le service de cardiologie de l'hôpital de Tours du 15 au 20 novembre pour une "insuffisance cardiaque". Il avait auparavant été hospitalisé quelques jours mi-septembre à l'hôpital Georges-Pompidou à Paris pour une légère infection aux poumons.


Mais les médecins avaient écarté une infection au coronavirus. Sa famille déclare désormais que le décès fait suite à une infection au nouveau coronavirus. M. Giscard d'Estaing, qui a fêté ses 94 ans le 2 février, a déjà été hospitalisé à Pompidou en cardiologie à plusieurs reprises il y a quelques années pour la pose de stents.


Plus jeune président de la Vème République lorsqu'il est élu en 1974, Valéry Giscard d'Estaing avait fait l'une de ses dernières apparitions publiques le 30 septembre 2019 lors des obsèques à Paris d'un autre président de la République, Jacques Chirac, qui fut son Premier ministre de 1974 à 1976.


00h05: La fondation Valéry Giscard d'Estaing indique sur Twitter  que l'ancien président "s’est éteint mercredi 02/12/20 dans sa maison familiale du Loir-et-Cher.


Son état de santé s’était dégradé et il est décédé des suites du COVID19 . Conformément à sa volonté, ses obsèques se dérouleront dans la plus stricte intimité familiale."